Encourager le plastique recyclé

Le plastique : ce fléau écologique

Chaque année 360 millions de tonnes de plastique sont produites dans le monde. Bon, on imagine que vous êtes conscient des dégâts écologiques qu’il engendre. Et si vous n’êtes pas convaincu, fermez les yeux et imaginez un camion poubelle qui chaque minute de chaque jour déverse sa benne dans l’océan ! Car oui, chaque année, ce sont 15 millions de tonnes de déchets plastiques qui finissent dans l’océan…

« Réduire, Réutiliser, Recycler »

Vous êtes peut-être familier avec la formule “Réduire, Réutiliser, Recycler”. Si vous ne l’êtes pas, pas de panique on vous dit tout. Aujourd’hui,  le meilleur moyen pour lutter contre la pollution plastique est de réduire sa consommation, comment ? Soit en l’évitant, mais attention à ne pas pour autant utiliser des matériaux qui peuvent être tout aussi néfastes pour l’environnement (on vous en dit plus dans notre article sur les matériaux responsables) ; soit en utilisant des packagings rechargeables par exemple, la quantité de plastique utilisée est moins importante (exemple : Bidon de lessive VS recharge). Cela s’adresse tout autant aux consommateurs qu’aux industriels qui doivent repenser le design de leurs produits pour utiliser le moins de matière possible. Si vous ne pouvez réduire alors réutilisez ! Trouvez une utilisation détournée de votre bouteille en plastique ou remplissez-la de nouveau tant que possible. Enfin, lorsque que vous ne pouvez ni réduire ni réutiliser alors recyclez !

« Et ce type de plastique, je peux le mettre dans la poubelle jaune ou pas ? »

Vous vous êtes sûrement déjà demandé au moins une fois si votre emballage se recyclait ou s’il n’était pas trop sale pour aller dans la poubelle jaune. Vous avez sûrement déjà cherché le petit cercle aux flèches verte et blanche (point vert)  pour vous répondre. Mais saviez-vous que le point vert signifie seulement qu’une contribution obligatoire est payée par le fabricant pour le traitement de l’emballage ? .
Bref, laissez-nous vous simplifier la vie : la majorité de vos emballages sont recyclables. Selon Citéo, entreprise spécialisée dans le recyclage, 65% des emballages en plastique sont recyclables, 15% ont des filières de recyclage en développement et 20% sont en cours d’évolution. Alors n’hésitez pas à bourrer votre poubelle jaune ! Est-ce que tous vos déchets sont pour autant recyclés ? Ça, c’est une autre histoire…

« On sait bien que nos déchets sont exportés, alors pourquoi recycler ? »

Alors oui, actuellement seulement 7% de la production mondiale de plastique est recyclée, donc oui, tout ce que vous jetez n’est pas entièrement recyclé. Faut-il arrêter pour autant ? Certainement pas, bien au contraire.
Le “retard” dans le traitement de nos déchets plastiques est lié à divers facteurs mais principalement au manque de compétitivité du plastique recyclé allié à un manque d’investissement dans la recherche ainsi qu’un manque de normes. Pourquoi un manque de compétitivité ? Le plastique est fabriqué à partir du pétrole, pendant longtemps il était donc moins cher pour les entreprises de produire du plastique plutôt que de le recycler.
Cependant la pression des consommateurs, les régulations gouvernementales et les engagements de certaines entreprises ont permis d’accroître la demande pour le plastique recyclé et ainsi de générer un cercle vertueux : plus la demande sera forte, plus il y aura d’investissements et d’innovations dans la filière, mieux sera recyclé le plastique. Sachant que remplacer le plastique par du plastique recyclé permet de réduire jusqu’à 80% les émissions de CO2, cela peut être très prometteur. 

En bref

En résumé, en tant que consommateur, pour encourager un meilleur recyclage du plastique, continuez à recycler et favorisez l’achat de plastique recyclé ! Car oui, on peut tous agir à notre échelle alors ne sous-estimons pas l’impact de nos actions.